Le Nain Jaune

Le hoca espagnol et le biribi italien peuvent Ítre considérés comme de lointains ancêtres du nain jaune. Sous Mazarin, ces jeux font fureur en France.

Les plus anciens tableaux de nain jaune datent de la fin du dix-huitième siècle. Ils sont en marqueterie ou sous forme d'estampes gravées et colorées à la main. A l'époque, le nain se nomme Lindor : un nom d'amoureux dans les comédies italiennes. Il peut Ítre considéré comme le monstre gardien du trésor ou gardien du secret.

Ce jeu est aujourd'hui détrôné par le Monopoly. Mais des fabricants artisanaux de jouets en proposent des représentations anciennes.

Source : Historia, juillet deux mille six (Jean-Marie Lhôte).