Incompatibilités : formule unique (non-expression de Pe, Be)

Non-expression de Pe ou Be par rapprochement de Le diminué ou Len-Lon avec un signe ne permettant pas la liquidité.

Incompatibilité matérielle

En supprimant le Pe ou le Be, on obtient une syllabe imprononçable en français, pour lire le sténogramme on rétablit alors la lettre manquante. Le sténogramme ne peut se lire MLe, on rétablit alors la lettre manquante, on a donc MeBLe ou MePLe, d'où meuble.

On a de même sablant, comblons, simple (ou semble)

Incompatibilité morale

On se retrouve avec une syllabe prononçable mais qui devrait s'écrire d'une autre façon : le sténogramme ne peut se lire Clef, car ce mot s'écrirait , les signes de syllabes liquides (page de rappel bientôt en ligne) étant d'un emploi obligatoire, on rétablit alors la lettre manquante, on lit donc KeBLe ou KePLe d'où couple ou cable.

L'incompatibilité peut être directe, comme dans les deux cas précédents ou dérivée, voire dérivée de la dérivée.

Incompatibilité dérivée : non-observation de la formule unique

Le sténogramme ne doit pas se lire se plier (qui s'écritait) mais ce peuplier, de même le sténogramme ne doit pas se lire sablier (qui s'écritait) mais se publier. On rétabit donc un Pe ou un Be avant celui qui est écrit.

In compatibilité dérivée de la dérivée

En cas d'inobservation de l'incompatitiblé dérivée on doit rétablir Pe ou Be avant ceux que l'on lit. C'est une règle générale pour les incompatibilités mais je n'ai pas d'exemple pour celle-ci.

Remarques

  • on ne supprime pas systématiquement Pe ou Be mais seulement en cas d'incompatibilité : cablant s'écrit et non qui signifie clan
  • Le son SLe est exprimé par Se diminué suivi de Le (non-diminué) : slave
  • De même pour TLe : athlète
  • Be final fait BLe à la fin d'un sténogramme de plus de deux syllabes chaque fois qu'on ne peut pas appliquer la formule unique (en général, le sine Be est précédé de Fe-Ve ou Je-Gue : dirigeable, et non dérègle
  • les finales ont priorité sur les incompatibilités : simplement et non
  • les signes doubles et de répétition ont priorité sur les incompatibilités à la fin des sténogrammes : adorable, probable