Hiatus

hiatus initial

hiatus général avec crochet

hiatus général avec boucle

Le hiatus, ou choc entre deux voyelles s'exprime

  • par le hiatus initial lorsque le hiatus commence le mot : aéronautique
  • par le hiatus général avec crochet lorsque ce hiatus constitue le mot à lui seul (hors extensions) : huer, hua, huant, huons
  • par le hiatus général avec boucle dans le corps ou à la fin des mots : suer, cahotique

Remarque : le cas de la voyelle i suvie d'une autre voyelle est un peu particulier (on remarquera d'ailleurs qu'il s'agit le plus souvent d'une diphtongue, prononcée d'une seule émission de voix, plutôt d'un véritable choc entre deux voyelles).

En général il ne s'écrit pas : pierre, sciatique

Le hiatus est obligatoire

  • Lorsque i est précédé de R ou L liquide (qu'ils soient représentés par les signes L et R liquides, ou les signes d'initiale liquide), sauf devant la finale ié : plia, pliant mais plié
  • Pour représenter le son ion après Re commençant le sténogramme : rions, aurions
  • Pour représenter, avec le renforcement, le son ian après Re (quelle que soit sa place) : riant, ou après une consonne si le sténogramme ne représente qu'une syllabe (hors initiales et extension) : amiante, viande

Le hiatus est facultatif

  • Pour séparer deux signes de même direction : supériorité s'écritou
  • Lorsque le son ian (avec ou sans extension) termine le mot dans les autres cas que ceux cités précédemment : étudiant s'écritou