Emploi de deux finales successives

On emploie deux finales successives lorsque la première est une finale attachée, utilisée avec une de ses extensions, et la seconde une finale voyelle détachée

fatal, vassal, faut-il, faucile, fautiez, votiez, veut-elle, bouteille, pointez

Remarques

La première finale peut s'employer détachée : outil, hôtel, autiste, huissier

les finales crochet simple ne peuvent être suivies de é ou i car on utilise alors le bouclement

Il faut que la première voyelle soit suivie d'une extension sinon on emploie le hiatus : "doué" s'écrira donc et non qui signifie douter

La finale "an" peut aussi être suivi d'une autre finale : garantie

La finale in (écrite de droite à gauche dans ses significations nasales et de gauche à droite dans ses significations non nasales) s'emploie comme une finale détachée : matin, matine, cuisine

Employée en second, la finale détachée "el" a aussi le sens "iel" même après un R combiné : industriel

Après les finales en R ou la finale in on peut uniquement employer les finales il et elles pour exprimer le pronom après le verbe : sert-il, force-t-elle, vint-il, vint-elle