Le speedwriting (1/4)

Merci à Franboisine pour ces renseignements

Jai appris la méthode "Speedwriting". Elle a été inventée aux Etats-Unis en 1923 et a été enseignée en france à partir de 1960 (je ne sais pas si c'est toujours le cas).

Comme les autres méthodes (si je ne me trompe pas) elle retranscrit la parole phonétiquement.

C'est une méthode simple parce qu'elle utilise les lettres de l'alphabet parfois simplifiées (ex : les "i" et "j" sans point, les "t" sans barre transversale, etc.) et les signes de ponctuation.

exemples :

"recevez" s'écrit rsv ;
"autoriser" otrse ;
"monopole" mnpl ;
"âge" aj ;

la virgule en fin de mot fait le son "on, ons" comme dans "recevons" rsv,

Il y a quand même une liste de mots "arbitraires" qui ne répondent pas aux règles courantes et sont à apprendre par coeur car ils sont écrits de manière la plus abrégée possible. Ce sont généralement des mots usuels ou très longs, donc on les connaît très vite et on gagne du temps. Au pire, si on a oublié la forme abrégée, on les écrit avec les règles classiques de la méthode.

exemples :

"le quel", "laquelle", "lesquels", "lesquelles" lc ;
"votre", "vous" v ;
"commerce", "commercial" co ;
"américain", "Amérique" am ;
"financier","financièrement" fi ;
"anticonstitutionnellement" 'kS

"L'inconvénient", c'est qu'elle serait moins rapide que les sténos utilisant les signes. On peut quand même atteindre les 120 mots/minutes en fin d'apprentissage. C'est la vitesse annoncée par l'auteur : "des contrôles répétés à chaque leçon, vous conduisent naturellement à l'acquisition des réflexes audiovisuels, puis à l'accroissement progressif de votre vitesse : de 40 mots / minute à la toute première leçon à 120 mots / minute dans les dernières leçons de la méthode, et ceci en quelques jours seulement pour les meilleures..". (là, il fait un nota bene pour expliquer que plus de 75 % des sténographes étant des femmes, il a choisi l'accord au féminin mais que la méthode convient parfaitement aux hommes...!!)

L'avantage, c'est qu'on ne l'oublie pas et même si on ne l'a pas "pratiquée" pendant des années, on peut l'utiliser à nouveau, relire un texte, etc.

Elle s'utilise également en anglais.